Menu principal

Vous etes ici:

Barre d'outils

Contenu Principal

  • Territoires
  • 29 octobre 2012

Dossier Vous avez dit tiers-lieu?

Sommaire

Tiers-lieux, télécentres, coworking : les nouveaux horizons du travail

À mi-chemin entre le domicile et le bureau, les tiers-lieux gagnent du terrain. Espaces de partage, ils offrent aux salariés des zones de travail confortables et modernes. Ils sont propices à l’échange, à la convivialité, et proposent un nouveau décor aux adeptes du télétravail et du coworking. Connectés et proches du monde numérique, les tiers-lieux se révèlent être des creusets d’activité à forte valeur ajoutée pour les territoires. Explications.

Tiers-lieux, télécentres, coworking : les nouveaux horizons du travail

Le principe n’est pas nouveau. À l’instar des cafés parisiens ou des pubs anglais, les tiers-lieux sont des espaces propices à l’échange, à la réflexion personnelle et collective. Leur particularité: des aménagements entièrement pensés pour les travailleurs (connexion Internet, salles de réunion…) même s’ils en revisitent les codes. Par exemple, les Salons SNCF Grand Voyageur que l’entreprise réserve à ses plus fidèles clients proposent des fauteuils moelleux, des chargeurs universels (téléphones portables, MP3…), des quotidiens en libre-service et, dans certaines gares même, la presse numérique est en consultation gratuite via le réseau wi-fi mis à disposition.

Un moyen de repenser le travail

Les tiers-lieux permettent aux travailleurs indépendants de lutter contre l’isolement, de disposer d’un bureaudélocalisé à moindres frais, mais aussi de rencontrer
d’autres professionnels. Ces espaces rendent possible le télétravail et font voler en éclats les usages professionnels des salariés en entreprises. Alors que le travail est aujourd’hui structuré autour d’un même site, où les liens hiérarchiques entre les individus s’expriment pleinement, les tiers-lieux, en facilitant le coworking, proposent une vision plus horizontale de l’activité professionnelle. Jean-Baptiste Roger, directeur de La Fonderie(1) et cofondateur de La Cantine, l’un des tout premiers tiers lieux parisiens, n’hésite pas à parler de « révolution ».« Les tiers-lieux donnent une nouvelle mobilité aux salariés, une ouverture sur le monde et une stimulation que l’entreprise traditionnelle ne peut plus leur assurer »,explique-t-il.

Une opportunité pour les collectivités

Loin d’être fréquentés uniquement par des salariés indépendants ou des télétravailleurs, les tiers-lieux sont aussi très prisés des jeunes entrepreneurs pleins de projets. Pour les collectivités, ces sites peuvent donc se révéler être de formidables dynamiseurs de l’économie locale. C’est aussi un moyen durable d’attirer les entreprises, de faciliter les déplacements en décongestionnant le trafic routier et en allégeant les transports collectifs aux heures de pointe, et de répondre à la pénurie immobilière. La région Île-de-France l’a bien compris en choisissant de soutenir 14 projets de « télécentres et d’espaces de coworking ». « Il est très envisageable de créer de nouveaux pôles d’attractivité autour des tiers-lieux, avec des crèches, des commerces, des services publics…, estime Jean-Baptiste Roger. Aujourd’hui, les villes sont tellement fragilisées par les trajets domicile-travail qu’il devient urgent de relocaliser les activités au plus près des habitants. Les tiers-lieux peuvent y contribuer. »

(1) L’Agence régionale numérique d’Île-de-France.

Zoom sur les Espaces Entreprises de La Banque Postale

La Banque Postale crée aussi des lieux conviviaux pour les entrepreneurs! En tant qu’acteur significatif sur le marché des personnes morales, elle a en effet aménagé des Espaces Entreprises destinés à accueillir et à conseiller cette typologie de clients. Ouverts 5 j/7, ces lieux sont implantés au coeur des quartiers d’affaires à Paris, Lille, Lyon, Bordeaux, Marseille et en Guadeloupe. Les Espaces Entreprises favorisent les échanges et les rencontres professionnelles, et réservent un accueil privilégié aux entrepreneurs. Ils leur donnent accès au wi-fi et mettent à leur disposition des salles de réunion équipées de vidéoprojecteurs et d’un appareil de visioconférence, mais aussi des bureaux individuels dédiés aux rendez-vous avec des conseillers spécialisés. Les auto-entrepreneurs et les créateurs d’entreprise sont également reçus dans ces lieux où La Banque Postale les accompagne dans leurs projets. Par cette initiative, La Banque Postale affirme sa volonté de participer au développement économique des régions.

Tous les sujets de ce dossier

Patrimoine

La Banque Postale au service du développement des territoires

La Banque Postale au service du développement des territoires

  • 17/09/2014

Patrimoine

Marie-Christine Esclassan, professeur de finances publiques et de fiscalité à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, membre du comité d’orientation de La Banque Postale*

  • 17/09/2014

Patrimoine

Gérard Mayaud, maire de Chaillac (Indre)

  • 17/09/2014
Tous les articles

Vos contacts en région

Les 22 délégués régionaux sont vos interlocuteurs privilégiés en région. Pour les relayer, les délégués départementaux coordonnent l'action du Groupe dans le département.

Trouver un contact

Retour haut de page

Pied de page